• Renai Cense

Endurcir et "vacciner" ses plants pour les protéger des limaces


C'est le printemps ! Les semis vont bon train, dans la serre ou au bord de la fenêtre. Plants de tomates, de potirons et de courgettes, petites salades et jolies fleurs pourront, d'ici peu, être plantés dans le jardin et s'y épanouir, pour le plaisir des yeux et des papilles !


Un obstacle, et de taille : les limaces ! Souvent, aussitôt les plants installés, elles profitent d'une sortie nocturne pour faire le plein. Il faut dire qu'à la sortie de l'hiver, elles sont affamées. Vive le banquet printanier !


Voici quelques astuces pour vous prémunir de leurs ravages.


Planter des végétaux vigoureux

Les limaces sont avant tout des décomposeurs à la recherche de plants affaiblis et de feuilles flétries. Installons au jardin des plants vigoureux, qui ont, depuis leur semis, bénéficié d'une fumure adaptée, d'arrosages réguliers (ni trop, ni trop peu) et, de suffisamment d'espace. Stop aux plants de potirons étriqués dans leur pot, dont le feuillage jaunit déjà au moment de la mise en terre ! On a souvent tendance à sous estimer l'espace qui est nécessaire à leur développement, notamment en cas de semis un peu trop précoce.




Ne pas planter trop tôt

Préférons installer au jardin des plantes qui ont déjà développé pas mal de feuillage. En effet, en se développant, les feuilles deviennent progressivement plus dures et plus riches en tannins, les substances de défense des plantes. Les limaces détestent ça ! Par contre, les jeunes feuilles bien tendres... Aussi, misons sur la patience en évitant les dernières gelées qui auraient vite fait de blesser les plantes.




Endurcir les plants

Petite astuce de grand-mère : quelques jours avant la plantation, sortons déjà à l'extérieur, par exemple sur une table du jardin, les plants que nous allons installer. Ceci leur permettra de s'habituer progressivement aux températures plus fraiches de dehors, et de subir moins de chocs thermiques.




Et la vaccination ?

Voici une méthode ingénieuse pour réduire les attaques de limaces : vaccinons les plants ! Pour les plantes présentant de grandes feuilles, comme celles de courgettes et potirons, nous pouvons découper aux ciseaux de petits bouts de feuilles, en imitant les dégâts d'un animal herbivore comme une limace. En réponse à cette attaque, la plante va activer son système immunitaire : elle va rapidement accumuler des tannins dans ses feuilles (substances indigestes voire toxiques pour les herbivores de tous poils ou de toute bave) et les durcir progressivement. Voici encore une chance en plus pour éviter les ravages des gastéropodes.




Bien entendu, aucune méthode n'est totalement miraculeuse : c'est en combinant les différentes astuces que vous pourrez réduire les dégâts et cohabiter un peu plus harmonieusement avec les limaces et escargots du jardin.


Ces conseils vous ont plu ? Retrouvez-les, avec une panoplie d'autres astuces, dans mon livre "Gestion écologique des limaces et escargots au jardin - 35 techniques et astuces qui fonctionnent" aux éditions Ulmer (prix de vente : 9,90 euros). Si vous résidez en Belgique, vous pouvez le commander directement via cette page. Bonne lecture !

1 051 vues0 commentaire