• Renai Cense

6 bonnes raisons d'installer un coq avec vos poules


A quoi bon prendre un coq avec les poules pondeuses, vu qu'il ne pond pas ? Vous le verrez, sa présence parmi vos poules vaut bien la poignée de grains quotidienne supplémentaire et une petite place au poulailler.



(1) Tout d'abord, le coq rassure les poules et les protège des prédateurs. Plusieurs éleveurs ont déjà témoigné du courage et de la ténacité avec laquelle un coq a fait face à un renard pour défendre ses femelles. Au moindre souci, le coq alerte, ce qui peut aussi permettre à l'éleveur d'aller voir ce qu'il se passe et de réagir. Ce sont de véritables gardiens bienveillants. D'ailleurs, des éleveurs professionnels de poules pondeuses se mettent aujourd'hui à élever des coqs parmi leurs poules, et des filières "éthiques" se créent en mettant en avant le gain de bien-être.


(2) Ensuite, certains coqs comme celui de notre microferme préviennent les poules lorsqu'ils trouvent une source de nourriture. J'ai déjà surpris mon coq à attraper un ver de terre et le relâcher pour ne pas qu'il s'enfuie avant l'arrivée des coquettes. Quelle galanterie !


(3) Notre coq montre aussi aux poules des endroits pour pondre. Il s'installe à l'endroit d'un éventuel futur nid, à l'abri des prédateurs, et roucoule de manière assez suggestive. "Et ici, tu ne crois pas que ce serait bien, hein ?". Les poules inspectent et donnent leur avis. Une belle complicité !


(4) Installer un coq parmi les poules permet aussi de faire couver des oeufs et d'avoir des petits poussins. C'est toujours un moment magique de les voir naître puis gambader avec leur mère.


(5) Le chant du coq, c'est l'ambiance de la campagne et de la ferme. Tout le monde n'aime pas mais d'autres apprécieront l'écouter chanter et répondre aux coqs voisins. Alors, qui c'est qui chante le mieux ?


(6) Enfin, adopter un coq, c'est lui permettre de mener une belle vie dans votre jardin. Le sort des jeunes coqs de race pondeuse est souvent peu enviable...





Vous êtes convaincu ? Quelques petites précautions à prendre...


Choisissez un coq adapté à vos poules, en évitant les coqs "de chair" qui pèsent bien trop lourd pour elles. Ils ont souvent tendance à les abîmer, à les blesser, ce qui n'est gai pour personne. Un coq de race pondeuse ou mixte est plus approprié.


Soyez toujours prudent, car un coq n'est pas l'autre, et certains peuvent devenir agressifs. Attention particulièrement aux enfants. Si le coq devient sauvage, c'est le moment de le remplacer.


Prenez attention à votre voisinage si vous habitez en ville. Certaines villes comme Bruxelles interdisent la détention de coqs. Il vaut mieux s'assurer que c'est autorisé et que vos voisins directs ne seront pas dérangés par son chant. Un brin de causette est toujours préférable !


Et enfin, pourquoi ne pas en profiter pour soutenir un élevage à taille humaine ou participant à perpétuer des races locales menacées ? Comme pour bien d'autres choses, acheter, c'est voter !





Si vous recherchez un coq, nous en avons plusieurs à adopter dans notre microferme, de la race wallonne ardennaise noire grande à camail doré (pondeuse-mixte). Ils peuvent être adoptés dès l'âge de 6 semaines au prix de 8 euros (prix progressif selon l'âge, uniquement des jeunes de l'année). Infos et réservations : Sylvie La Spina - renaicense@gmail.com - 0487/34.60.78






161 vues

Renai Cense

Sylvie La Spina 

Censes 9,

6661 Les Tailles

(Houffalize, Belgique)

renaicense@gmail.com 

Nous suivre sur Facebook

Découvrez aussi
Renai Cense Photographie
Nature - agriculture - patrimoine